Quel est le comble pour un dieu de la tromperie et du mensonge ? Ne plus surprendre les gens. C’est ça de faire sa star, de jouer dans Avengers et d’être incarné par Tom Hiddleston. Tout le monde vous connaît et *sait* que vous allez les trahir, les manipuler. C’est pourquoi, dans les pages des comics, Loki a mis en œuvre un de ses tours les plus ingénieux : rebooter lui-même sa licence via un sacrifice héroïque, en ayant savamment intrigué auparavant pour échapper au royaume des morts asgardiens. Il put ainsi ressusciter sous la forme d’un jeune garçon (All New Loki NOW!) et commencer l’écriture d’un tout nouveau destin.

Pendant ce temps-là, sur Terre, les Young Avengers pansent encore leur plaies : retrouver la Sorcière rouge a causé la perte de plusieurs d’entre eux, et a passé le goût de l’héroïsme aux survivants. Billy, réalisant que son petit ami a quand même vraiment tout perdu, passe en revue les différentes réalités jusqu’à en trouver une dont il extrait la mère de celui-ci juste avant qu’elle ne soit tuée. Sauf que Mother se révèle être un parasite interdimensionnel affamé de jeunes héros débordant de pouvoir (et que Kid Loki s’en est mêlé). Il faut fuir, et vite, en embarquant au passage de vieilles connaissances ainsi qu’une nouvelle venue bien mystérieuse.

imageLire la suite de

On était fin 2006. Ça faisait quelques années que je ne lisais quasiment plus que des mangas, beaucoup de mangas et j’avais envie de voir autre chose. Le 3e film des X-men venait de sortir et, si ce n’était clairement pas le meilleur, la saga qu’il concluait avait réveillé ma curiosité pour les mutants et les comics en général.

Première constatation : ben c’était le bien bordel, rien que chez les X-men avec les Uncanny, les Astonishing, les “tout court”… qui avaient l’air d’avoir commencé il y a une éternité. A la limite, l’univers Ultimate de Marvel n’était vieux que de quelques années, tout comme cette série sur des ados avec des super-pouvoirs qui se faisaient appeler les Runaways. Et encore plus récents, les Young Avengers, des héros tout neufs. Voilà ce qui semblait être un bon point de départ.

image

Le jeune Nate Richards débarque du futur à la recherche des Avengers, pour apprendre qu’ils se sont malheureusement séparés. OK, plan B : sa technologie lui permet de trouver quelques adolescents ayant chacun un lien avec les Avengers (qu’ils le sachent ou non), afin de reformer une équipe pour lutter contre une menace imminente – le retour de Kang le conquérant – et attirer l’attention des vrais Avengers en se faisant passer pour une version teen. Au fil des pages, on apprendra que ces jeunes vengeurs sont plus que des modèles réduits de leurs héros.Lire la suite de