Days of future past est à l’origine un court arc de la série Uncanny X-men, paru début 1981. Son histoire commence dans un futur dystopique, où les Sentinelles ont tué quasiment tous les mutants. Certains des rares survivants tentent le tout pour le tout en envoyant l’esprit de Kitty Pryde dans son corps du passé, pour empêcher l’assassinat d’un candidat à la présidentielle qui fut l’étincelle qui mit le feu aux poudres. Pendant que les X-men du passé tentent de changer le cours de l’histoire, ceux du futur essaient de survivre tant bien que mal jusqu’à ce que leur plan réussisse.

Le film de Bryan Singer reprend les grandes lignes de cette histoire, en l’adaptant à l’intrigue déjà développée dans le précédent volet (First Class / Le commencement) tout en essayant de relier le tout à la première trilogie. Ainsi, c’est Wolverine qui est envoyé dans le passé, pour convaincre des mutants un peu désenchantés d’empêcher Mystique de tuer l’instigateur du projet Sentinelles.Lire la suite de