“I see no point in pounding on each other until we inevitably settle our differences and work together.”

She-Hulk (2005) #31

  • Scénariste : Peter David
  • Dessinateur : Vincenzo Cucca
  • Encreur : Vincenzo Acunza
  • Coloriste : Barbara Ciardo

image

Wouah, il s’en est passé du temps depuis le dernier post sur le sujet. Voici les chapitres qui seront abordés aujourd’hui :

  • BOOM!
    • Memetic #1
  • DC
    • Earth 2 #27 et Earth 2 World’s end #1 à #4
    • Teen Titans #3
  • Image
    • The Wicked + The Divine #5
    • Thought Bubble Anthology #4
    • Trees #6
  • Marvel
    • AXIS – Revolutions #1
    • Loki: Agent of Asgard (#6 et) #7
    • Spider-Man 2099 (#3 à) #5
    • She-Hulk #9

Lire la suite de

image

Vous avez peut-être noté que ça faisait quelques semaines qu’il n’y avait pas de sorties de la semaine. Deux raisons à cela : (1) beaucoup de boulot pour moi et (2) beaucoup de sorties pas plus enthousiasmantes que ça. Retour sur ce qui m’a marqué ces dernières semaines :

  • Captain Marvel #6
  • Sensation comics feat. Wonder Woman #1
  • She-Hulk #7
  • Spider-Man 2099 #2

Dans les autres sorties récentes, Black Widow #9 me laisse circonspect. Le principe du mini-crossover avec la série Punisher du même auteur est sympa, les deux personnages ont des points communs mais aussi des différences qui rendent leur confrontation potentiellement intéressante, cependant on se rend compte à la lecture que chaque chapitre présente de grosses ellipses qui nécessitent de lire l’autre série pour vraiment comprendre ce qu’il se passe. Le souci c’est que certaines scènes sont présentes à l’identique dans la série du voisin, ce qui donne la même impression de redondance que certains tie-in à Infinity. Bref, à la fois il faut lire les deux, et en même temps ça semble trop. Bizarre. Et j’aimerais bien savoir où Edmondson veut en venir avec cet arc où l’on croise (trop) rapidement tous ces autres héros…

Uncanny X-men et All-new X-men continuent sans surprendre : les deux premiers chapitres consacrés à la lecture des dernières volontés de Charles Xavier sont magnifiques parce que Kris Anka, par contre là encore il faut se contenter de miettes d’intrigue (la révélation de la fin du 2e chapitre n’en est pas vraiment une étant donnée la généalogie d’un certain ennemi rencontré peu de temps avant…). Sara Pichelli nous en met plein les yeux du côté des jeunes X-men et fait plus que nous consoler temporairement de la perte de Stuart Immonen, niveau intrigue “faut voir comment ça va évoluer”.

Quant à Cyclops #3, il révèle un Corsair extrêmement humain par ses failles et explique aux vieux lecteurs pourquoi il n’est pas mort, et – drame de ma vie – c’est le dernier chapitre dessiné par Russell Dauterman :’(Lire la suite de

image

Au programme cette semaine, une petite avalanche de séries. Heureusement, la majorité était plutôt bonne :

  • 100th Anniversary: X-men #1 ●○○○○
  • All-new X-Factor #11 ●●●○○
  • Elektra #4 ●●●○○
  • Ms. Marvel #6 ●●●●○
  • Original Sin #6 ●●○○○
  • She-Hulk #6 ●○○○○
  • Silver Surfer #4 ●●●●○
  • Teen Titans #1 ●●●○○
  • The wicked + The divine #2 ●●●●○
  • Uncanny X-men #23 ●●●●●

A partir de maintenant, je vais tâcher de mettre des petits points façon notes ; j’ai aussi mis en gras la conclusion de chaque avis, afin que ce soit plus clair pour s’y retrouver. Pour des raisons d’occupation de mes semaines, c’est plus facile pour moi de rédiger mes avis le mercredi soir, éventuellement le jeudi soir. Après, je n’ai plus vraiment le temps jusqu’au mardi/mercredi suivant. Voici donc quelques petits ajustements afin de ne pas donner totalement dans le walloftext-y.Lire la suite de

Comme la série She-Hulk écrite par Charles Soule est un petit concentré de bonne humeur chaque mois, ça fait un moment que je me dis que je lirais bien le run de Dan Slott sur le personnage. J’ai hésité de nombreuses fois en le voyant en boutique… jusqu’à tomber dessus il y a quelques jours, en VF dans une bibliothèque du quartier.

image

Au début de cette histoire, notre héroïne avoue adorer être She-Hulk, la grande, forte et verte héroïne qui brille au tribunal, s’éclipse sauver le monde et revient faire la fête, plutôt que la discrète Jennifer Walters. Sauf qu’elle subit coup sur coup deux déceptions :

  • les Avengers qui l’hébergent dans leur manoir lui font comprendre qu’ils l’apprécient beaucoup mais qu’ils préféreraient qu’elle aille vivre ailleurs (et puis rentrer le soir avec un mec différent aussi souvent, ce n’est pas terrible pour la sécurité du manoir) ;
  • le cabinet d’avocats pour lequel elle travaille lui explique qu’ils préféreraient aussi se passer de ses services.

Tout n’est pas perdu cependant, car un autre cabinet extrêmement prestigieux lui propose de la recruter, mais à une condition : ils veulent Jennifer Walters, pas She-Hulk, pour travailler au service traitant du droit méta-humain. Pas très emballée, Jennifer accepte tout de même…Lire la suite de