image

Vous avez aimé le film Avengers et ça vous a donné envie de vous mettre aux comics ? Bien ! Vous allez voir, c’est *super simple*. Au rayon vengeurs vous avez actuellement le choix entre :

  • Avengers
  • Avengers A.I.
  • Avengers Assemble
  • Avengers Undercover
  • Avengers World
  • Mighty Avengers
  • New Avengers
  • Secret Avengers
  • Uncanny Avengers

Et je ne compte pas Avengers Arena et Young Avengers, récemment terminés. Bref, c’est quand même bien le bordel.

Pour tenter de pallier ce problème, Marvel a lancé Avengers Assemble à peu près en même temps que le film, où Brian Bendis et Mark Bagley nous racontaient les aventures d’une équipe identique à celle du long-métrage, afin d’embarquer en douceur les nouveaux lecteurs. Après leur run qui a duré 8 chapitres, c’est Kelly Sue DeConnick qui a pris le relais, en modifiant un peu l’équipe tout en restant très accessible : même si vous ne connaissez pas Spider-Woman ou Captain Marvel, vous vous sentirez en terrain connu en les voyant évoluer au milieu de têtes d’affiche telles qu’Iron Man, Hulk ou Captain America. Grâce à des histoires plutôt courtes et détachées des grands événements qui secouent l’univers Marvel, un humour efficace et une excellente caractérisation des personnages, nul besoin d’être incollable sur la continuité pour rentrer dans le bain.Lire la suite de

Dark nights est une mini-série en 8 chapitres parus entre juin 2013 et janvier 2014 et qui est sortie en TPB il y a quelques jours. Je dis mini-série mais on pourrait aussi parler d’anthologie car elle rassemble 3 histoires d’auteurs et de styles complètement différents, débutant dans une atmosphère plutôt sombre et sérieuse pour s’achever dans la légèreté sous le soleil de Miami.

imageLire la suite de

Batman, Superman et Wonder Woman sont morts. Bon, pas dans l’univers d’origine je vous rassure, seulement sur la Terre-2. Mais qu’est-ce que la Terre-2 ? Pour le comprendre, il faut remonter au début des comics.

A la fin de la seconde guerre mondiale, l’intérêt du public pour les super-héros était allé en s’amenuisant, ce qui conduisit à l’arrêt de beaucoup de leurs titres : on parle de la fin de l’âge d’or des comics. Après une période de transition, on assista au début d’une nouvelle ère, l’âge d’argent, où DC Comics donna notamment de nouvelles identités à certains de ses héros. Hal Jordan succéda à Alan Scott dans le rôle de Green Lantern, Ray Palmer devint le nouvel Atom à la place d’Al Pratt, Barry Allen fut le second Flash après Jay Garrick et ainsi de suite.

Quelques années plus tard, les deux Flash se rencontrent dans l’histoire Flash of two worlds (inclus dans l’Anthologie DC Comics parue chez Urban) qui introduisit l’explication officielle à la disparition des héros de l’âge d’or. Ceux-ci avaient exercé dans un monde parallèle, sur une autre Terre qu’on appela Terre-2, tandis que les héros de l’âge d’argent faisaient régner la justice sur Terre-1. Suite à plusieurs crisis et autres reboots, cette terre parallèle disparut, réapparut modifiée etc. Les New 52 nous offrent une Terre-2 toute nouvelle, dont Earth 2 nous relate les événements.

image

Grâce à l’intelligence de Batman et au soutien de Superman et Wonder Woman, la célèbre Trinité a réussi à mettre un terme à la guerre contre les troupes de Darkseid, au sacrifice de leur vie malheureusement. 5 ans plus tard, de nouvelles forces menacent la Terre, et de tous nouveaux héros apparaissent pour lui faire face.Lire la suite de

sizzurps:

Love: A Character Flaw; and other lessons from Emma Frost.

“You are still so young, you still believe and trust people… and you wish to be loved. It is, of course, a character flaw, but a tolerable one. Unfortunately there is no shortage of pathetically selfish people who will exploit that, especially boys. One might even consider your first heartbreak/betrayal/eternal imprisonment of the opposite sex to be a rite of passage. So congratulations, you’re one step closer to knowing what it is to be human.”

– Emma Frost (Astonishing X-Men #43)

Read More

Quel est le comble pour un dieu de la tromperie et du mensonge ? Ne plus surprendre les gens. C’est ça de faire sa star, de jouer dans Avengers et d’être incarné par Tom Hiddleston. Tout le monde vous connaît et *sait* que vous allez les trahir, les manipuler. C’est pourquoi, dans les pages des comics, Loki a mis en œuvre un de ses tours les plus ingénieux : rebooter lui-même sa licence via un sacrifice héroïque, en ayant savamment intrigué auparavant pour échapper au royaume des morts asgardiens. Il put ainsi ressusciter sous la forme d’un jeune garçon (All New Loki NOW!) et commencer l’écriture d’un tout nouveau destin.

Pendant ce temps-là, sur Terre, les Young Avengers pansent encore leur plaies : retrouver la Sorcière rouge a causé la perte de plusieurs d’entre eux, et a passé le goût de l’héroïsme aux survivants. Billy, réalisant que son petit ami a quand même vraiment tout perdu, passe en revue les différentes réalités jusqu’à en trouver une dont il extrait la mère de celui-ci juste avant qu’elle ne soit tuée. Sauf que Mother se révèle être un parasite interdimensionnel affamé de jeunes héros débordant de pouvoir (et que Kid Loki s’en est mêlé). Il faut fuir, et vite, en embarquant au passage de vieilles connaissances ainsi qu’une nouvelle venue bien mystérieuse.

imageLire la suite de

On était fin 2006. Ça faisait quelques années que je ne lisais quasiment plus que des mangas, beaucoup de mangas et j’avais envie de voir autre chose. Le 3e film des X-men venait de sortir et, si ce n’était clairement pas le meilleur, la saga qu’il concluait avait réveillé ma curiosité pour les mutants et les comics en général.

Première constatation : ben c’était le bien bordel, rien que chez les X-men avec les Uncanny, les Astonishing, les “tout court”… qui avaient l’air d’avoir commencé il y a une éternité. A la limite, l’univers Ultimate de Marvel n’était vieux que de quelques années, tout comme cette série sur des ados avec des super-pouvoirs qui se faisaient appeler les Runaways. Et encore plus récents, les Young Avengers, des héros tout neufs. Voilà ce qui semblait être un bon point de départ.

image

Le jeune Nate Richards débarque du futur à la recherche des Avengers, pour apprendre qu’ils se sont malheureusement séparés. OK, plan B : sa technologie lui permet de trouver quelques adolescents ayant chacun un lien avec les Avengers (qu’ils le sachent ou non), afin de reformer une équipe pour lutter contre une menace imminente – le retour de Kang le conquérant – et attirer l’attention des vrais Avengers en se faisant passer pour une version teen. Au fil des pages, on apprendra que ces jeunes vengeurs sont plus que des modèles réduits de leurs héros.Lire la suite de

Il était une fois Kaine, un clone raté de Peter Parker (alias Spider-Man) qui faisait le mal autour de lui. Des choses affreuses. Suite aux événements de l’arc Spider-Island, celui-ci fut guéri de sa dégénérescence cellulaire, vit ses pouvoirs quelque peu modifiés et embarqua un costume rouge au passage. Son plan ? Profiter au mieux de cette toute nouvelle vie, cette seconde chance, en filant vers le soleil du Mexique, loin des super-héros et de leurs problèmes.

En arrivant au Texas, il ne put s’empêcher de sauver une jeune immigrée clandestine sur le point de mourir. Et quelques autres civils au passage. Et… TROP TARD : il avait mis le doigt dans l’engrenage. Le voilà devenu bien malgré lui le nouveau Scarlet Spider, super-héros local de la ville de Houston.

imageLire la suite de