Comixology et Kelly Sue DeConnick ont partagé sur Twitter un extrait du script du premier chapitre de l’actuelle série Captain Marvel. Ça se fait beaucoup en ce moment de proposer des scripts en bonus de certains chapitres ou recueils, quitte à justifier un prix un peu plus élevé par un contenu qui n’intéressera pas forcément tout le monde.

Cependant, on ne parle jamais assez de Captain Marvel et de Kelly Sue DeConnick, donc TA-DA ! Ce que j’aime beaucoup chez cette scénariste, c’est (1) son humour et (2) sa capacité à faire exister très rapidement ses personnages, le soin qu’elle apporte à leur personnalité et leurs interactions. On sentait déjà ces deux qualités en lisant sa série, on en a la confirmation en lisant ces courtes descriptions des personnages adressées à David Lopez, à la fois drôles et précises.

Si vous souhaitez découvrir l’histoire dont est extraite cette case, je rappelle que Panini vient de publier l’équivalent du premier TPB en VF pour 5,70 € (dans Avengers Extra #12), ce qui est un peu imbattable, tandis qu’en VO le dit TPB est sorti ce mois-ci pour un peu plus de dollars.

Cette semaine, Ms. Marvel #8 est une fois de plus le cauchemar du chroniqueur, qui s’arrache les cheveux quant à la façon de parler de cette série qui est toujours aussi bien que dans les 7 chapitres qui ont précédé car elle a les mêmes qualités. Hawkeye #20 est différent : à l’angoisse du “le dernier chapitre de cette histoire à Los Angeles est paru il y a tellement longtemps, vais-je arriver à rentrer dedans ?” succède rapidement la joie du “ah ben oui, comment ai-je pu douter de Hawkeye ?” via des qualités supplémentairesCaptain Marvel #7 était par contre rigolo mais légèrement en-dessous de l’excellence à laquelle le précédent arc nous a accoutumés, et les New Warriors… continuent à être fidèles à eux-mêmes, entre vrais gros moments de fun et belles maladresses.Lire la suite de

image

Vous avez peut-être noté que ça faisait quelques semaines qu’il n’y avait pas de sorties de la semaine. Deux raisons à cela : (1) beaucoup de boulot pour moi et (2) beaucoup de sorties pas plus enthousiasmantes que ça. Retour sur ce qui m’a marqué ces dernières semaines :

  • Captain Marvel #6
  • Sensation comics feat. Wonder Woman #1
  • She-Hulk #7
  • Spider-Man 2099 #2

Dans les autres sorties récentes, Black Widow #9 me laisse circonspect. Le principe du mini-crossover avec la série Punisher du même auteur est sympa, les deux personnages ont des points communs mais aussi des différences qui rendent leur confrontation potentiellement intéressante, cependant on se rend compte à la lecture que chaque chapitre présente de grosses ellipses qui nécessitent de lire l’autre série pour vraiment comprendre ce qu’il se passe. Le souci c’est que certaines scènes sont présentes à l’identique dans la série du voisin, ce qui donne la même impression de redondance que certains tie-in à Infinity. Bref, à la fois il faut lire les deux, et en même temps ça semble trop. Bizarre. Et j’aimerais bien savoir où Edmondson veut en venir avec cet arc où l’on croise (trop) rapidement tous ces autres héros…

Uncanny X-men et All-new X-men continuent sans surprendre : les deux premiers chapitres consacrés à la lecture des dernières volontés de Charles Xavier sont magnifiques parce que Kris Anka, par contre là encore il faut se contenter de miettes d’intrigue (la révélation de la fin du 2e chapitre n’en est pas vraiment une étant donnée la généalogie d’un certain ennemi rencontré peu de temps avant…). Sara Pichelli nous en met plein les yeux du côté des jeunes X-men et fait plus que nous consoler temporairement de la perte de Stuart Immonen, niveau intrigue “faut voir comment ça va évoluer”.

Quant à Cyclops #3, il révèle un Corsair extrêmement humain par ses failles et explique aux vieux lecteurs pourquoi il n’est pas mort, et – drame de ma vie – c’est le dernier chapitre dessiné par Russell Dauterman :’(Lire la suite de

Captain Marvel can punch through a fucking planet. The challenge is to put her in situations she can’t solve by punching.

Kelly Sue DeConnick on the Nerdist Writer’s Panel, giving great advice on adding build complex conflicts for your characters. Play to their flaws. Make sure the answer is never easy, either physically or emotionally. You build characters by forcing them to grow or adapt in order to succeed, or show how their failure to do so holds them back. (via briangefrich)