Premières impressions sur le jeu Avengers Academy

Avengers Academy, sur Android et iOS

Le jeu Avengers Academy est sorti le 4 février 2016 sur Android et iOS, et vous propose d’incarner les héros Marvel les plus célèbres du moment en version ado. Premières impressions.
Avengers Academy

Le principe

Il s’agit d’agrandir votre académie en recrutant de nouveaux héros pour faire face à l’Hydra, c’est-à-dire gagner de l’XP et diverses monnaies pour débloquer et améliorer :

  • de nouveaux personnages, leur apparence se rapprochant alors de plus en plus de leur costume ;
  • de nouveaux bâtiments, comme la fameuse tour Stark ;
  • de nouvelles parcelles de territoires, pour y mettre plus de bâtiments et avoir visiblement accès à d’autres intrigues.

Comme avec beaucoup de jeux « gratuits » sur mobile, tout cela se fait via des actions plus ou moins longues, que le jeu propose d’accélérer en déboursant de vrais euros. Il est possible de ne rien dépenser, mais le jeu aime à jouer sur la frustration pour vous inciter à passer à la caisse.

Il proposera aussi des options romantiques dans le futur (à ce propos, une seule question : y aura-t-il du Stony ? j’ose parler de queerbaiting si jamais le jeu n’exploite pas à fond son concept et son public cible).

avengers academy stonyAvengers Academy: Stony

Les personnages

Les personnages d'Avengers Academy

« Got to be candid – I see this art and I want to write this. » Kieron Gillen
(si on me cherche, je suis cette petite chose misérable là dans le coin de la pièce, qui sanglote en pensant aux POSSIBILITÉS mais sait très bien que tout cela n’arrivera pas)

Comme d’habitude, les héros du premier film Avengers sont très mis en avant, avec quelques ajouts plus récents comme Vision et Falcon, et certaines surprises comme Wasp, Ms. Marvel, Taskmaster ou Spider-Woman (et puis bien sûr Loki parce qu’un univers qui fleure bon la fanfic et taillé pour un public jeune sans Loki, je veux dire c’est débile).

Avengers Academy : missions de Black Widow et Iron Man

Black Widow : « pretend to have fun ».

Les personnages sont plutôt fun et leur personnalité correspond à l’image qu’ils renvoient, dans les grandes lignes : Black Widow a l’air de ne jamais plaisanter et de ne penser qu’à ses activités d’espionne, Tony Stark se la raconte et tente de séduire la première fille qui passe, Loki ourdit de sombres complots etc. Seule Wasp est assez agaçante, tant elle semble être un cliché de « la jeune », obligatoirement obsédée par ses vêtements, son smartphone et les réseaux sociaux (sa mission de base étant : « prendre des selfies », oui je sais).

Avengers Academy : Loki et Black Widow

La traduction

Première opération urgente : aller dans les options et passer le jeu en anglais. Les voix ne sont de toute manière disponibles qu’en anglais (avec des sous-titres français), mais les textes français sont souvent tronqués et surtout très mal traduits, parfois incompréhensibles. Passer le jeu entièrement en anglais le rend tout de suite beaucoup plus agréable (si jamais vous n’êtes pas à l’aise avec la langue, euh… au pire, le jeu n’est pas vraiment compliqué ?)

C’est très joli, mais on s’ennuie un peu…

😊 Les graphismes, dans un style semi-réaliste semi-mignon, sont vraiment réussis (rien d’étonnant avec David Nakayama à la tête de l’équipe artistique). Marvel vise toujours le grand public d’habitude, mais cette ambiance de lycée sympa est encore plus accueillante que d’habitude.

😊 Pas. Besoin. D’amis. Un point très subjectif, mais je déteste quand un jeu me propose de se connecter un compte Facebook que je n’ai pas et/ou d’envoyer quotidiennement des ressources à toute une liste de contacts.

Avengers Academy : Squirrel Girl

*couinements incohérents*

😒 Lancer ou valider une mission devrait être simple et rapide, pourtant cela demande d’effectuer une petite série d’actions. On s’y fait, mais ça manque d’ergonomie.

😒 Les personnages n’ont pas toujours tous quelque chose à faire. On peut leur assigner des tâches, mais si elles ne rentrent pas dans le cadre d’une quête, elles ne rapportent rien. Passé la phase de prise en main, on n’a souvent rien à faire : il arrive toujours un moment où certains personnages sont occupés pendant au moins une heure, tandis que d’autres errent sur le campus, sans qu’aucune action ne soit possible. Frustrant.

😒 Il faudra voir ce que donne l’option romance, mais pour le moment le jeu ne propose rien de novateur, tout en étant très limité au niveau des possibilités.

Conclusion

En allant chercher des personnages très connus du grand public tout comme des petits nouveaux qui cartonnent (Ms. Marvel par exemple) avec un graphisme très mignon, ce jeu part avec un énorme capital sympathie. Si vous venez pour la stratégie ou les combats, vous serez sans doute déçus. Si par contre ce qui vous attire dans l’univers Marvel ce sont plutôt les héros, leur personnalité et leurs interactions possibles (et que vous êtes jeunes), félicitations ! Vous êtes le cœur de cible.

Malheureusement, pour le moment on n’a rapidement pas d’autre choix que d’effectuer des actions très limitées. Et difficile d’avoir envie de passer à la caisse quand le jeu ne permet pas de vraiment s’y investir.

A surveiller pour voir si des mises à jour ultérieures enrichissent le jeu et rendent les parties plus ludiques, car pour le moment Avengers Academy n’a rien d’incontournable.

2 commentaires

    1. Merci ! 🙂

      Ce n’est pas le premier jeu Marvel à sortir, mais celui-ci me semble plus proche des fanfics/fanarts qu’on peut trouver sur le net comparé aux précédents, et puis je trouve ça intéressant de voir comment l’éditeur met en valeur ses différents personnages (j’aimerais bien que DC fasse de même dans ses jeux, plutôt que de tout faire tourner autour de Batman par exemple).

Laisser un commentaire