Comment choisir sa tablette pour lire des comics numériques

Patsy Walker #1

Pour lire des comics numériques, le plus confortable reste une tablette car sa taille se rapproche le plus de celle d’une page de comics. Devant l’étendue de l’offre, il n’est cependant pas toujours facile de savoir vers quel modèle se tourner. Dans cet article, je vous propose d’étudier les principaux critères à prendre en compte avant d’acheter sa tablette.

Quelques généralités sur le téléchargement des comics

Lorsque vous les achetez directement auprès d’éditeurs qui proposent des fichiers sans DRM (Image Comics, petits éditeurs indépendants, campagnes Kickstarter etc.), vous obtenez de simples PDF, CBZ… que vous pouvez stocker où bon vous semble et lire avec de nombreuses applications.

Aperçu de ma bibliothèque sur Comixology

Aperçu d’une bibliothèque sous Comixology

Si vous achetez auprès de Marvel, DC et d’éditeurs qui ne donnent pas dans le « sans DRM », il faudra peut-être passer par une application spécifique où vous n’aurez pas accès aux fichiers. Généralement, ce sera Comixology, qui est le plus gros acteur du marché en ce qui concerne les comics en VO : il propose en effet un plus grand catalogue et davantage de services que ses concurrents… avec quelques contraintes cependant.

A ce propos, les applications spécifiques DC Comics, Marvel Comics etc. (qui permettent de n’acheter que des titres de ces éditeurs) utilisent aussi l’architecture de Comixology. Comme il est probable que de nombreux lecteurs passent par eux pour leurs achats, je parlerai spécifiquement de Comixology dans certaines rubriques, pour vous éviter certaines mauvaises surprises.

Taille de l’écran

Le site The Outhousers a fait les calculs pour nous : pour afficher une page de comics au maximum de sa taille, le mieux est d’opter pour un écran de 10.1″ avec un format 16/10. Comme les sites de vente ne précisent pas le format mais la définition de l’écran, consultez la page Wikipédia du format 16/10 pour connaître les définitions d’écran associées.

Cette étude date cependant de fin 2012 et ne prend pas en compte des tablettes plus récentes aux écrans encore plus grands, comme les 12 pouces. A l’heure actuelle, elles demeurent malheureusement très chères. Si vos moyens vous le permettent, vous pouvez investir dans l’une d’entre elles, tout en veillant bien à rester sur un format 16/10, qui est le plus proche de celui d’une page de comics.

Personnellement j’ai une tablette 10.1″ avec une définition de 2 560 × 1 600. Si l’écran est un peu plus petit qu’une page de comics, l’affichage est vraiment très net et je peux lire confortablement pendant longtemps, sans avoir besoin de zoomer. Au format paysage (pour afficher une double page par exemple), c’est un tout petit peu moins confortable mais le texte des bulles reste tout à fait lisible.

Système d’exploitation

Si vous n’utilisez pas Comixology

De nombreuses applications disponibles pour les différents systèmes d’exploitation permettent de lire voire d’organiser votre collection de comics au format PDF, CBZ etc. donc ça n’a pas vraiment d’importance.

Si vous utilisez Comixology

Android, iOS, Windows

Plutôt Android.

En effet, lorsque Amazon a racheté Comixology, il est devenu impossible de faire ses achats en passant par la version iOS de l’application (cela évite à Amazon de reverser 30% de ses bénéfices à Apple). De fait, les possesseurs de tablette Apple doivent passer par le site web pour faire leurs achats, puis par l’application pour lire leurs comics. C’est bien sûr faisable, mais peu pratique. Sur Android, l’application permet de faire les deux, ce qui est plus confortable.

Pour ce qui est de Windows, Comixology a retiré leur application Windows 8 en 2015, donc la question ne se pose pas.

Mémoire interne

Si vous n’utilisez pas Comixology

Ca n’a pas vraiment d’importance, puisque vous pouvez stocker vos fichiers sur une carte SD.

Si vous utilisez Comixology

On ne peut pas vraiment transférer ses comics sur la carte SD

J’ai bien plus que 59 Mo de comics sur ma tablette >.>

Comme l’application propose de transférer une partie des données sur la carte SD, on est tenté de se dire que la taille de la mémoire interne n’a pas d’importance : il suffit d’acheter une grosse carte SD ! En fait non : les comics restent sur la mémoire interne et peuvent la saturer au bout d’un moment, ce qui oblige à en supprimer périodiquement pour en télécharger de nouveaux. Ils restent disponibles dans le Cloud bien sûr et peuvent être re-téléchargés si besoin, mais c’est dommage (je précise que je n’ai pas essayé de rooter ma tablette pour voir s’il y avait moyen de contourner ce problème).

N’étant pas au courant de ce problème avant d’acheter la mienne, j’ai opté pour une 16 Go et je regrette un peu car l’application Comixology occupe la majeure partie de la mémoire interne. Je peux m’accorder UN jeu, mais guère plus. Ce serait à refaire, je choisirais une mémoire interne d’au moins 32 Go pour plus de confort.

Une petite astuce permet cependant de s’en sortir. La plupart des éditeurs hors Marvel et DC proposent en effet des fichiers PDF ou CBZ sans DRM, qu’il est possible de télécharger via le site de Comixology. En stockant ceux-ci sur la carte SD, on peut n’utiliser l’application Comixology que pour les comics avec DRM. Cela demande juste des manipulations supplémentaires car le téléchargement de ces fichiers n’est possible que depuis la version ordinateur de leur site.

Laisser un commentaire